Guide de la thèse

Inscriptions

Sauf cas particuliers (contrats CIFRE, contrats industriels), elles ont lieu à partir de juillet et jusqu’à fin octobre. Tout dossier d’inscription devant être signé par les directeurs ou directrices de thèse, de l’Unité de recherche concernée et de l’Ecole doctorale, il convient de prévoir un délai suffisant pour recueillir les signatures nécessaires avant de déposer le dossier à la Maison du doctorat pour autorisation d'inscription de la direction de l'établissement concerné.

Les demandes de co-direction de thèse, de co-encadrement et de confidentialité de la thèse se font en général lors de l’étape d’inscription en thèse. Le doctorant doit également signer la charte du doctorat et la convention de formation doctorale. Cette convention précise, en accord avec les directions de thèse et de l'unité de recherche, le déroulement de la thèse et son environnement matériel. Une fois l’inscription terminée (administrative et pédagogique), le doctorant peut accéder à sa page personnelle de l’application SyGAL via son espace numérique de travail (ENT). Les étapes suivantes de la thèse sont gérées via cette application.

La thèse peut pour diverses raisons avoir un caractère confidentiel. Dans ce cas, le doctorant doit impérativement remplir une attestation de confidentialité.

Durée de la thèse

La durée de la thèse est de trois ans pour les doctorants. Il est toutefois possible après accord de l'Ecole Doctorale et de la direction de l'établissement de prolonger cette durée : 

Les associations et représentants des doctorants

Les doctorants sont représentés dans les différents conseils des établissements pour défendre leurs droits et être force de proposition. Les associations des doctorants offrent un autre espace de construction du doctorat en Normandie et un lieu de rencontre entre doctorants issus de différents domaine scientifiques. Les coordonnées sont:

 - Les représentants des doctorants au sein des Ecoles Doctorales : noms et coordonnées indiqués sur la page web de l’Ecole Doctorale dans la rubrique « les  écoles doctorales de Normandie université ». Ces représentants sont de droit invités au Conseil des Ecoles Doctorales.

- Les représentants des doctorants au Conseil Académique de Normandie Université:

      - Yohan MARC, yohan.marc@etu.univ-rouen.fr

      - Aimie LE SAUX,  aimie.le-saux@etu.univ-lehavre.fr

      - L'association OPTIC

Les missions doctorales

Les doctorants bénéficiant d'un contrat doctoral peuvent obtenir un avenant à ce contrat en cas d'activités complémentaires accordées annuellement.

Ces activités complémentaires sont :

- une mission d’enseignement 

- une mission de diffusion de la culture scientifique et technique : rédaction d'articles, journalisme scientifique, mise en place et animation d'ateliers pédagogiques et d’événements publics ...

- une mission de valorisation de résultats de la recherche : promotion de la technologie, prospection, étude sur le dépôt d'un brevet, activité de veille technologique, recherche d'applications pour une technologie...

- une mission doctorale d’expertise : analyse juridique, étude de marché ou de faisabilité, conseil, recherches bibliographiques, expérimentations, enquêtes, accompagnement de projet...

Les trois premières missions peuvent être proposées aux doctorants après appel à candidature par les établissements d’inscription en thèse selon des procédures propres à chaque université ou école.

Concernant la mission doctorale d’expertise, le doctorant ou l’Unité de Recherche peut être à l’origine du contact. La demande peut également émaner d’une entreprise, association ou autre partenaire qui informe alors les pôles doctoraux de leur volonté d’avoir recours à des compétences d’un doctorant. Les pôles doctoraux contactent alors les doctorants pouvant potentiellement répondre à cette demande. Pour plus d’informations, consultez mission doctorale d’expertise.

Les vacations

Les missions citées ci-dessus peuvent être accordés annuellement à tous les doctorants, y compris les doctorants sans contrat doctoral s’ils sont âgés de moins de 28 ans au 1er septembre de l’année Universitaire ou à des doctorants ayant une activité professionnelle.

Ces missions peuvent vous être proposées par un établissement, une UFR ou un département d’enseignement. Vous devrez signer un contrat d’agent temporaire vacataire indiquant la mission confiée et le nombre d’heures à assurer.

La formation Doctorale

Le cœur de votre doctorat est votre projet de thèse mené au sein d’un laboratoire labellisé et sous la responsabilité d’un directeur de thèse habilité. Vous allez ainsi acquérir et développer des compétences grâce aux activités que vous allez mener tout au long de votre projet de recherche. L’objectif de la formation doctorale est de compléter cette formation dite « à la recherche et par la recherche » pour vous préparer à la poursuite de votre parcours professionnel. Il est donc nécessaire que les modules de formation doctorale que vous allez choisir soit en cohérence avec votre projet professionnel.

L’offre de formation est ouverte sur les métiers de demain et elle s’adresse à tous les doctorants quel que soit leur domaine scientifique. Elle est composée :

-       De modules et parcours mutualisés mis en place et gérés par le CED, transverses à l'ensemble des secteurs de recherche des ED et ouverts à tous les doctorants. Pour l’offre 2019-2020, consultez offre de formation 2019-2020  ;

-       De modules disciplinaires mis en place et gérés par chaque ED et répondant aux besoins spécifiques de ses doctorants et présentés dans leur Règlement Intérieur (voir règlement intérieur accessible à la page web de l’ED dans la rubrique « les écoles doctorales de Normandie université »). Attention, des éventuelles obligations de suivi (formation, module, volume horaire …) ont été fixées pour chaque ED et sont également détaillées dans leur Règlement Intérieur.

Comité de suivi (pour les doctorants inscrits depuis 2016)

Chaque doctorant doit avoir un comité de suivi pour sa thèse. Etabli dès la première année, ce comité de suivi est là pour accompagner le déroulement de la thèse et vérifier que tout se passe bien. Les membres du comité ne pourront pas être pré-rapporteurs au moment de l’arrivée de la thèse à soutenance. Les compositions de ces comités et les modalités spécifiques à chaque discipline sont précisées dans les règlements Intérieurs de votre Ecole Doctorale de rattachement (accessible via le lien de votre Ecole Doctorale, page d'accueil "Ecoles Doctorales"). Pour prendre connaissance de ce règlement intérieur, allez à la page "Ecoles Doctorales", puis cliquez sur le lien de votre Ecole Doctorale. Vous accéderez ainsi à sa page d'information et à son règlement intérieur.

Soutenance de thèse

La demande de soutenance doit être déposée et validée sur SyGAL au moins deux mois avant la date de soutenance. Les étapes suivantes de la soutenance sont ensuite entièrement conduites via cette application (voir page d'accueil "guide d'utilisation").

La soutenance est autorisée par le chef d'établissement après réception des deux rapports favorables à une soutenance orale des travaux. Cette soutenance est publique sauf demande de confidentialité déposée préalablement par l'Unité de Recherche.

Dépôt du fichier de thèse

Un mois au plus tard avant la soutenance de thèse et après validation de la demande de soutenance par le chef de l'établissement d’inscription, le doctorant doit déposer son manuscrit de thèse sous forme numérique dans l'application SyGAL et effectuer ses formalités de dépôt avec l'aide des services des bibliothèques universitaires (voir page d'accueil "guide d'utilisation").

Le label Doctorat Européen

Ce dispositif permet d’ajouter au doctorat la reconnaissance d’une dimension européenne. Le doctorat européen est un label qui peut être décerné sur demande en supplément du diplôme de doctorat lorsque la thèse a été préparée, en partie, lors d’un séjour dans un pays de l’Union Européenne élargie. Le terme « Union Européenne élargie » s’entend au sens des pays membres de l’Union Européenne étendu aux autres états de libre échange : Suisse, Norvège, Islande et Liechtenstein.

Pour l'obtention de ce label, les quatre conditions suivantes doivent remplies :

  1. Le doctorat doit avoir été préparé, en partie, lors d’un séjour d’au moins trois mois dans un autre État européen ;
  2. L’autorisation de soutenance est accordée au vu de rapports rédigés par au moins deux professeurs ou assimilés appartenant à deux établissements d’enseignement supérieur de deux Etats européens autres que celui dans lequel le doctorat est soutenu ;
  3. Un membre au moins du jury doit appartenir à un établissement d’enseignement Supérieur d’un Etat européen autre que celui dans lequel le doctorat est soutenu ;
  4. Une partie de la soutenance doit être effectuée dans une langue nationale européenne autre que la (ou les) langue(s) nationale(s) du pays où est soutenu le doctorat.

Changement de direction de thèse au cours de la thèse

Tout doctorant souhaitant changer de directeur ou de co-directeur de thèse doit impérativement remplir un formulaire de changement de direction de thèse.

Abandon de thèse

Tout doctorant souhaitant abandonner définitivement sa thèse doit impérativement remplir un formulaire de déclaration d’abandon de thèse.

Suspension de thèse

Une suspension de thèse peut est accordée de droit à tout doctorant ayant bénéficié d'un congé de maternité, de paternité, d'un congé d'accueil d’un l'enfant ou d'adoption, d'un congé parental, d'un congé de maladie d'une durée supérieure à quatre mois consécutifs ou d'un congé d'une durée au moins égale à deux mois faisant suite à un accident de travail. La durée de la préparation du doctorat est prolongée si l'intéressé formule une demande de prolongation de thèse dans le cas d’une suspension.

Période de césure

Conformément à l’arrêté de 18 mai 2018, un doctorant peut se voir accorder une période de césure insécable de 6 à 12 mois et ceci s’il peut attester d’une des situations suivantes :

Comme l’autorise l’arrêté du 25 mai 2016, le doctorant pourra ou non maintenir son inscription dans son établissement. Par contre, si cette période est inférieure à une année, le doctorant devra se réinscrire pour l’année complète lors de sa reprise d’activité. Durant cette période, le doctorant suspend temporairement sa formation et son travail de recherche, mais peut demeurer inscrit, s’il le souhaite, au sein de son établissement. Cette période n’est pas comptabilisée dans la durée de la thèse. L’établissement garantit au doctorant qui suspend sa scolarité son inscription au sein de la formation doctorale à la fin de la période de césure.

Tout doctorant souhaitant bénéficier d’une période de césure doit impérativement remplir un formulaire de demande d’une période de césure.